Aperçu de mes deux derniers mois au Canada

J’ai fait le choix de ne pas détailler tout mes séjours au Canada car malheureusement je n’aurai pas le temps de tout raconter avant mon séjour en France. Mais je vais vous donner un petit aperçu.

Pendant deux semaines à partir du 22 mai, j’ai travaillé dans une ferme-ranch du côté d’Ottawa, en pleine campagne. Ambiance roots, au milieu des poules, chevaux, potager et autres. J’étais avec un autre helper canadien, un homme de 58 ans, Rick, adorable, qui a vendu sa maison pour pouvoir voyager. J’ai vraiment passé du bon temps là-bas, et mon anglais s’est vraiment améliorer. Et je suis montée pour la première fois à cheval !
DSC04714 DSC04741 DSC04761

Deux semaines plus tard, je partais pour Montréal où j’étais bénévole dans une auberge de jeunesse. Alors là, c’était le pied! Non seulement parce que ça faisait quand même du bien de parler français,  j’étais dans une auberge alors je rencontrais plein de gens de partout, et en plus l’équipe était vraiment vraiment adorable et l’auberge carrément superbe. Et je suis restée donc 3 semaines à travailler dans cette auberge et pour la première fois, je me sentais vraiment vivre dans une ville. Oui je n’étais plus voyageuse ou touriste mais je me sentais  habitante de Montréal.  Et on est pratiquement tous d’accord pour dire : Montréal ça ne se visite pas, ça se vit. J’ai enchaîné les festivals, les restaurants, les visites à vélo, les poutines et autres. Mes week-ends étaient libre alors j’en ai profiter pour retourner à Ottawa voir ma cousine que je n’avais pas vu depuis 8 ans, et j’ai passé un autre week-end à Québec avec Gaëlle, une française devenue une amie, qui vivait à Montréal pour quelques mois.
DSC05077

Les Francopholies de Montréal, les 3/4 de la programation est gratuite

DSC05095

Le festival de la bière, histoire de goûter les spécialités quebécoises ! DSC05108 DSC05128J’ai rencontré l’acteur Joseph Gordon Lewis, lors d’un tournage dans le Vieux Montréal DSC05211

Micha, la seule personne que j’ai réussià croiser 3 fois par pur hasard à Montréal, Québec et Tadoussac, c’est pas fou ?DSC05253 DSC05267 DSC05276 DSC05299 DSC05315 DSC05321Tournée générale de Poutine à l’auberge, le jour de la St Jean (la fête nationale québecoise, le 24 juin)

DSC04967Ma cousine, que je n’avais pas vu depuis un sacré bout de temps !

Après 3 semaines à travailler à l’auberge (même si travailler est un grand mot), j’ai rencontré une fille Candice avec qui j’ai décidé de partir en stop (faire du pouce en quebecois) dans la région du Saguenay- Lac St Jean pendant une semaine. On a commencé par Tadoussac, et on a vu lors d’une excursion les baleines en phase d’alimentation, juste incroyable. Ensuite on a longé le fleuve du saguenay au versant sud jusqu’au Lac St Jean pour aller au zoo sauvage de St Félicien, au file de nos envies et de nos rencontres. Le stop est vraiment un moyen incroyable pour rencontrer des gens géniaux. Tout nos conducteurs avaient une particularité, celui-ci était technicien pour la tournée de Justin Timberlake, celui là fumait son joint au volant, un autre avait passer une journée en prison car il n’avait pas payé ces amendes de stationnement, un autre était fière de nous montrer sa chasse de l’orignal, …. Et cette merveilleuse rencontre avec un petit papi, propriétaire d’un motel, qui nous a simplement transformés. Un des meilleurs moments étaient la fois où nous n’avions pas trouvé d’auberge et où nous avons dormi dehors à la belle étoile dans un parc, en regardant les étoiles et en refaisant le monde : « Sarah, tu te rends compte comme on est petit ».

DSC05355 DSC05359 DSC05366 DSC05432 DSC05446 DSC05464 DSC05485

DSC05714 DSC05691 DSC05677 DSC05667 DSC05606

Je suis revenue à Montréal avec Candice, elle avait son avion à prendre pour retourner en France. Une très belle rencontre ! J’avais encore une semaine sur Montréal en attendant Micha (une copine avec qui j’avais prévu de partir un mois dans l’ouest), j’ai donc demandé à une amie Gaëlle, que j’ai rencontré ici via couchsurfing, si elle pouvait m’héberger. Elle a toute suite accepter et s’en ai suivi une autre super semaine. Parcs attractions, sushis, rencontres, cinéma plein air … Génial !

J’ai donc ensuite retrouvé Micha, une amie de Besançon qui est parti travaillé au nord du Québec pendant presque 7 mois. Je l’ai retrouvé sur Montréal et on est parti pour Amos (à 8h en bus au nord de Montréal) , la ville où elle travaillait, car il y avait un festival durant 3 jours où passait les Cowboys Fringuants (mais si, le célèbre groupe quebecois hyper engagé et trop top). J’ai donc pu voir où elle travaillait (dans une structure à caractère internationale où elle vit avec des personnes déficientes mentales et physiques), rencontrer ces collègues/amis et les responsables de sa structure nous ont invité à manger un bon couscous. La petite des responsables, Fanny, une gamine incroyable et super mature (9 ans et demi), a insisté pour qu’on aille dans sa cabane secrète sous l’escalier où elle nous a lu notre avenir. Apparemment, je rencontrerais l’homme de ma vie dans une pâtisserie le jour d’Halloween. Avis à mon futur prétendant, sois au RDV ! Donc après avoir vu les Cowboys Fringuants complètement déchainé, le lendemain on s’en va pour faire les « dragons bateaux », sorte d’aviron où on est réparti en équipe de 20 et où on entre en compétition avec d’autres équipes (plus de 30 en tout). On avait plusieurs matchs, sous la pluie oui oui, déguisé en viking et en ours, prêt à pousser des cris de guerre et à gagner la médaille. Après des efforts infructueux au départ, notre motivation paye, et on emporte la médaille d’or (oui on ne dira pas de quelle catégorie !).

DSC05791 DSC05802

De retour sur Montréal, on part à la gare d’autobus pour prendre un car pour Toronto. Après 6h de bus et pas de WIFI, on se pause au Starbucks de Toronto pour pouvoir contacter notre hôte de Couchsurfing. On le rejoins chez lui dans un magnifique quartier, très très vert de Toronto, à 20 min en transport du centre ville. J’étais persuadé que Toronto n’allait pas me plaire, et en fait c’est non seulement une ville superbe mais en plus, on ne se croirait pas dans une énorme ville. Notre hôte nous a enmené goûté de la bière, puis nous a fait gouté son vin fait maison tout en mangeant du fromage. Il s’appelle Ejay, est travailleur social, fait parti d’un groupe de musique et adore les dessins animés (on a regardé « là-haut » en anglais). On a passé vraiment un beau moment là-bas.

DSC05815 DSC05817 DSC05828 DSC05830

On a pris une journée pour aller aux chutes du Niagara en bus, avec un retour en faisant du stop. Les chutes sont belles, il n’y a rien à dire, touristiques certes, mais impressionnantes, vraiment. Le stop a été quelques peu compliqué, on s’est mis derrière le poste de frontière (car les chutes sont à la frontière entre USA et Canada) mais mauvaise idée, un garde et venu nous voir en demandant de partir. Du coup on s’est pointé à une intersection avant une autoroute et après 40 min d’attente, un américain de l’Etat de New York nous a pris. Il arrêtait pas de nous demander de parler car il adorait notre accent quand on parlait anglais. Il allait à Hamilton, à 140 km avant Toronto, mais ils nous a tellement appréciés, qu’il a insisté pour faire le détour). On s’est échangé les e-mails, et on a promis de lui envoyer une carte de Vancouver. Alors certes nous étions à Toronto, mais Toronto c’est grand, très grand.

DSC05841 DSC05848 DSC05854

Et pour rejoindre où Ejay habitait, il a fallu que l’on marche 17 km. « Pourquoi vous avez pas pris le bus ? » Bonne question Ejay.  On a mis plus de 4h pour rentrer et le lendemain, on faisait nos sacs et on partait pour prendre le train durant 3 nuits pour Jasper dans les Rocheuses.

L’aventure dans les rocheuses vient de se terminer, mais ça ce sera pour un autre article (ainsi que le détail du voyage en train !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s