Traversée des Etats-Unis en train, de Sacramento à Washington D.C avec un break à Chicago !

Alors là, actuellement, je suis dans une auberge de jeunesse à Chicoutimi dans la région du Saguenay, et je fais un petit trip en stop avec une fille rencontrée à Montréal.

DSC04384

La traversée des Etats-Unis ! Wahou, c’était il y a un peu plus de deux mois, mais heureusement j’ai noté toutes mes anecdotes et du coup je peux restituer sans problème cette partie de mon voyage.
Alors, quand j’avais préparer mon itinéraire en France, il était question de rendre visite à ma famille paternelle qui habite en Virginie, proche de Washignton D.C. Sachant que j’étais en Californie, et qu’il y a presque 4000 kilomètres qui sépare ces deux états j’avais en gros, trois solutions : l’avion, le train, le bus. J’avais opté pour la première, car c’est le moyen le plus facile, le plus rapide (6h d’avion tout de même!), pour me rendre à D.C. Mais en y réflechissant, je me suis dit « mais en fait Sarah, tu vas tellement manquer de choses en prenant l’avion ! ». Du coup, je me suis renseignée pour le train, et c’est la compagnie Amtrak qui dessert les principales villes du pays. Il y a la ligne California Zephyr qui part de Californie pour Chicago, en passant par plusieurs villes dont Salt Lake City et Denver. Puis le Capitol Corridor qui part de Chicago pour D.C. En tout, environ 70h de train. Alors, après avoir lu de nombreux avis positifs sur ce trajet sur de nombreux blogs, je prends mon billet à Los Angeles. Je décide de faire une escale de 4 jours à Chicago (ben oui, quitte à profiter) avant de repartir pour D.C.

DSC04341

Que dire ? C’était génial ! Si c’était à refaire, je pourrai le refaire demain matin. D’ailleurs j’ai tellement aimé mon expérience en train, que j’ai pris mes billets avec une copine pour ma future traversée du Canada de Toronto à Jasper (2 jours et demi) dans 2 semaines…
Pour ce qui est du prix, bizarrement, c’est moins cher que l’avion si vous dormez sur les sièges. J’ai payé seulement 190 euros alors que j’ai fait plus de 4000 km en train (pour vous donner un ordre d’idée c’est comme si vous faisiez un aller-retour Lille-Casablanca en voiture).

DSC04332 DSC04329Quelques petites anecdotes durant cette traversée :
– dormir 3h la première nuit
– voir jouer des cow boy aux cartes
– traversée un tunnel pendant 10 min
– voir les différences de paysages entre le Nevada, Utah, Colorado
– voir un vrai cow boy sur son cheval dans l’Utah
– voir la rivière colorado
– voir un nid d’aigle
– apercevoir arches national park au loin
– Voir toutes ces choses grâce aus supers commentaires et explications du contrôleur de train

DSC04360 DSC04368
– Avoir presque râter le train lors d’une pause dans le colorado (elles sont courtes leurs pauses)
– dormir sur les sièges de l’équipage
– apprendre que j’étais illégale car je n’avais pas scanner mon ticket
– entendre l’accent du middle west.
– être la seule non-américaine à bord
– entendre un contrôleur bien pronconcer mon nom de famille
– voir la neige des Rockie mountains
– avoir le sentiment d’être hors du temps
– Etre repéré comme européenne à cause du clavier azerty de mon ordinateur
– payez 2$ un super gros chocolat chaud (merci Amtrak!)

DSC04333 DSC04375– ne pas avoir la WIFI
– écrire 3 articles
-lire les aventures de Kerouak jusqu’à Denver (quand il était à Denver dans le livre et quand j’y suis arrivée)
– Un américain m’a demandé où j’ai acheté mon tapis de sol (Décathlon, do you know what is it ?)
– voir une ville fantôme dans l’Utah (ce qu’ils appelle Gost town, sont des les anciennes villes des
chercheurs d’or, qui ont été laissée à l’abandon et où substite quelques maisons mais inhabités et vide).
– voir deux territoires et réserves indiennes
– Voir deux jeunes, sortes d’hippie, assis sous un pont avec leur guitare près de Denver alors
que j’étais excatement en train de penser à ce que je ferai si j’avais une guitare.
– Voir les gens nous saluer de l’extérieur dès que le train passe
– Croiser une famille amish dans le train
– L’Iowa c’est moche

DSC04352

 

Chicago

J’ai eu beaucoup de chance de rencontrer mon couchsurfeur Billy qui m’a héberger pendant 3 nuits sur Chicago, dans un appartement très chic et magnifique au 12 ème étage (oui j’ai pris les escaliers mais pour la première fois, j’ai pris l’ascenceur pour essayer de vaincre ma phobie, ça m’a plus terrorisé qu’autre chose, mais j’étais plutôt fière de moi). Billy a été formidable, tellement formidable. Dès mon arrivée c’était fromage et coupe de vin. Il adore la France, il adore surtout la cuisine française (qu’est ce que je le comprends, moi ça commence à me manquer !). On passe des heures à parler cuisine et culture et vu que c’est un grand voyageur il me parle de ces expériences à l’étranger. La ville où il a préféré vivre c’est Munich (tiens  c’est pas Paris ? Etonnant !). Il est originaire de San Francisco, enfin non, de Chine à la base, mais ces parents ont quitté le pays assez tôt, donc il a longtemps vécu en Californie. « I miss San Francisco so much », que je lui dit. Il m’a offert pour mon premier repas sur Chicago, un resto indien. Trop Miam. Puis les autres jours, il m’a fait déguster du whisky (c’est un grand spécialiste entre le scotch, le whisky et le bourbon, j’ai testé 7 bouteilles, je peux vous dire que j’ai très bien dormi !).
DSC04391

J’ai regardé pour la première fois « Forest Gump », en anglais SVP, et je sais maintenant d’où viens la célèbre phrase « cours Forest, cours ! ». J’ai même retrouver les décors des studios Warner que j’avais visité quelques semaines avant. Derrière tout ce décor olutôt sympa, j’ai eu une petite découverte pas très cool sur mon compte bancaire : je m’étais fait pirater ma carte, et on m’avait déjà débiter plus de 350 euros. Pas cool. Mais bon, j’ai pu avoir une nouvelle carte, même si le remboursement de cette somme, n’a toujours pas été effectué, affaire en cours. J’avais fait part de cette nouvelle à Billy qui s’est empressée de me dire qu’il pouvait me preter de l’argent si j’en avais besoin. Billy est la gentillesse incarnée, vraiment. Durant mes 4 jours à Chicago, il a insisté pour que je ne paye rien, et il s’est vraiment demené pour moi. Adorable.

DSC04392
Alors oui, cette fois, je ne fais pas vraiment de decriptif détaillé de mon séjour sur Chicago car à vrai dire, apart ma rencontre avec Billy, Chicago m’a laissé un peu sur ma faim. C’est un mélange de Paris et New York, avec quelque chose en plus, et sa proximité avec le lac michigan lui donne un charme, incontestable. Mais, es-ce que c’était le fait qu’il faisait 12°C et que ma peau c’était habitué au climat californien ? Ou es-ce que c’était le fait que je me sentais pas à l’aise dans cette ville ? Ou le fait que j’étais triste et nostalgique de mon départ de la Californie ? Mystère, je ne sais pas. J’ai pas arrêter d’entendre que Chicago c’était génial. Mais moi je n’ai pas vu cette génialitude. J’avais l’impression d’une ville où tout courait vite, une ville froide (et pas que le climat), où l’art bourgeois avait remplacer l’art populaire, et que tout était trop parfait et carrée. Une ville culturelle à n’en pas douter. Mais mon Dieu, la Californie me manquait, la chaleur des gens et des lieux, le sourire sur leurs lèvres et l’atmosphère brute et vagabonde. Et le soleil, le soleil….

DSC04466 DSC04458
Bref, Chicago, moi ne pas émoustillé. Mais après, la vision de chaque personne est très différente et tant mieux. J’ai entendu beaucoup de français qui ont détesté Los Angeles, alors que moi j’ai vraiment adoré cette ville et son ambiance.

DSC04462
Pour une petite anecdote finale et drôle, j’ai assisté à une dégustation de comté dans un supermarché bio à Chicago, à 35$/kg (environ 27 euros) et un papi à côté de moi me dit « Mmmmh c’est bon, vous savez c’est quoi comme fromage ? ». Je lui dit « Oui c’est du comté un fromage français ! Et ça vient de chez moi, de ma région ! ». Petit moment patriotique et une fierté d’appartenir à cette gastronomie qui fait rafoler le palais des curieux papis américains.DSC04485

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s