If you’re going to San Francisco…Part 1

(Actuellement, je suis assise dans un super café sur Bancrott Street à Berkeley, et ça fait pile une semaine que je suis partie et que je suis à San francisco et dans la baie)

Bon vous connaissez sûrement la suite de la chanson? Alors je n’ai pas mis de fleurs dans mes cheveux, par contre j’ai vraiment rencontré des gens très sympathiques ! Retour sur mon départ pour S.F (ou Frisco pour les intimes).

DSC02380Après avoir quitté l’aéroport de LAX, j’ai pris la navette Flyaway qui m’enmène directement à la gare d’Union Station pour 8$. C’est parti pour 40 min de bus à travers L.A. Je suis vraiment surprise derrière ma vitre, car  j’ai pas l’impression d’être aux Etats-Unis, mais plutôt dans un pays pauvre, du Tiers-Monde peut-être. Bon faut dire que de l’aéroport à Union Station je ne traverse pas vraiment les quartiers les plus sympas de L.A. Ce sont des quartiers pauvres, et plus loin dans le downtown des quartiers d’affaires. On roule sur les freeways, ces énormes voies rapides (pour avoir une image, tu vois les autoroutes chez nous ? Et bien là c’est x3 de chaque côté dans la ville). Ma première impression de L.A est vraiment pas très positive, tout est too much, trop de voitures, trop d’embouteillages, ville trop grande, mais le beau temps est au RDV !

J’ai pris mon petit dej’ dans un Denny’s près d’Union Station. Les joies de la compréhension en anglais arrivent encore et encore : la serveuse me demande quelque chose avec un accent americain-chinois et en parlant très rapidement, donc je me dis qu’elle me demande tout simplement si jai commandé, donc je lui réponds « yes ». Et là, je m’apercois très vite que c’est pas ça du tout. En fait, elle m’a demandé si je prenais du café. Great ! Bref, j’ai bu du café alors que je l’avais pas commandé.
Par contre ce qui est intéressant dans n’importe quelle resto aux USA, c’est d’observer les gens. Et là grosse surprise (enfin plus ou moins), il y énormément de personne obèses à L.A. Alors je dis grosse surprise, car l’été dernier j’ai été étonné d’en voir si peu ou même pas du tout sur la côte est. J’en ai conclue un peu rapidement que l’obésité aux USA était vraiment cantonné dans le middle-west. Mais non ! C’est assez incroyable !

DSC02381

J’attends mon bus de la compagnie MegaBus pour San Francisco. Tenez vous bien, en s’y prenant à l’avance vous pouvez avoir des trajets à 1$, oui oui ! Et c’est ce que j’ai payé ! Faire pratiquement 800 km pour 0.80€, il y a vraiment qu’au USA qu’on peu trouver des trucs pareils. Même chez nous, un pain au chocolat c’est plus cher. Et en plus un bus tout confort, avec la Wifi, deux étages,… Parfait ! Le trajet dure pratiquement 8h de temps (oui la californie c’est trèèèès grand !). Les paysages sont très monotones, car ont traverse des terres agricoles, pendant presque 5/6h de temps. Et puis niveau plantations vous avez le choix entre du raisin, des abricots et…des abricots !

DSC02388

En prime, j’ai le droit avoir ces immenses élevages intensifs de vaches qui s’étendent sur des dizaines de kilomètres. Des vaches entassés les unes sur les autres… Bon vivement que je rencontre la communauté végétarienne de S.F !

Arrivée à San Francisco à 20h après de longues heures de bus. J’attends un bus qui doit m’enmener vers l’auberge de jeunesse. La joie des bus aux USA, un conseil : ne soyez pas pressé. Un autre conseil : ayez pile le compte au niveau de la monnaie (2$ à S.F). Et evidemment si je vous dis ça, c’est que je n’avais pas pile le compte. Donc le chauffeur a demandé qui pouvait me faire de la monnaie sur 5$, et là, c’est là toute la magie des americains, plus de 3 personnes se sont précipités pour m’aider, et au final une dame m’a payé carrément mon ticket de bus et ne voulait pas que je la rembourse ! Wahou.
J’ai logé pendant deux nuits à l’auberge Green Tortoise Hostel dans le quartier de North Beach, et je vous recommande fortement cette auberge (non je ne suis pas payé pour dire ça).
Là-bas j’ai rejoins Joanna, qui est anglaise et voyage depuis 5 mois en amérique du sud et du nord. Le lendemain, je me réveille de bonne heure, et ont pars pour une visite matinale à Alcatraz.

DSC02399

Alcatraz c’est le rendez vous des touristes du monde entier. Mais c’est aussi l’endroit le plus tristement célèbre des USA et de Californie. C’est une ancienne prison où ont été détenu des gens comme Al Capone et d’autres. Par la suite pendant le mouvement hippie, la communauté amérindienne a occupé l’île pour revendiquer un certains nombres de droit et ont crée une sorte d’université populaire. L’endoit est vraiment chouette avec une superbe vue sur le Golden Gate et les extérieurs sont magnifiques. La visite en elle même est sympa mais sans plus, on voit des cellules, des cellules et des cellules. L’audio guide est pas mal fait. Mais disons que je m’attendais à mieux. Ne pas écoutez les guides touristiques (autres conseils).

DSC02395 DSC02427

Avec Joanna, ont poursuit notre visite à la Pier 39. Un endroit hyper touristique mais vraiment adorable, au bord de la baie où se mélange restaurant, artistes, touristes, et…Lion de mer !

DSC02432

On poursuit notre visite, avec Lombard Street ou la route la plus sinueuse du monde qui est situé dans le quartier très très chic de Russian Hill. Alors à chaque fois qu’un quartier fini par « hill », vous devez vous prépaper psychologiquement et physiquement à des dénivelés incroyables (« Hill » = colline).

DSC02438

Pour la petite anedcote, vous me verrez surêment sur Google Map 2014 sur San Francisco près de la Lombard Street, car la voiture de Google Street qui filme les rues était là au moment où on y étaient. Star avant l’heure (mouais) !

Nous poursuivons notre chemin pour Alamo Square pour voir les Paited Laidies en passant par Fillmore Street. Cette rue est surnommé « la Harlem de San francisco ». Il y a énormément de piano bars, de club de jazz et de salle de concert. Bon, on arrive enfin au Paited Laidies. Ben séerieusement, on est aller voir 2 personnes différentes pour savoir où elles étaient alors qu’on étaient juste devant. Donc, c’est pour vous dire à quel point ça nous a impressionné. Alors certes ce sont des maisons au style victorien, mais c’est tout. Par contre la vue sur la ville depuis Alamo Square est superbe !

DSC02445

Ma première journée à San Francisco m’a vraiment enchantée. Oui je confirme, j’affirme et réaffirme que ce n’est pas une ville américaine comme les autres. Je comprends les hippies des années 60 maintenant. Car ça ne pouvais pas être autre part que San Francisco.

2 réflexions sur “If you’re going to San Francisco…Part 1

  1. Oh je suis nostalgique.. C’est vrai que cette ville est vraiment particulière. Du coup tu comptes y retourner ensuite ou c’est fini ?

    • J’y suis restée une semaine et même en une semaine, même si j’ai fait le tour des principales choses à voir, j’ai encore une bonne partie du Golden gate park que je voudrai faire avec l’ancien quartier hippie de Haight-Ashbury. So, je pense y retourner quelques jours avant de prendre mon train pour Chicago, mi-avril. T’en a pensez quoi toi alors de cette ville ?
      Bisous ma Soph’ ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s